Cher lecteur, la nouvelle semble à peine croyable tant elle est inattendue mais les informations qui parviennent sur nos téléscripteurs depuis ce matin ne laissent aucun doute à ce sujet. Les autorités nous ont communiqué que ce blog ne respecte pas la directive Bolkestein. Englué dans des privilèges d'un autre âge, montrant une résistance obstinée au changement, témoignant même d'une certaine sympathie pour les anarcho-autonomes, l'auteur avait ignoré jusqu’à présent d'appliquer la directive relative aux libertés d'établissement des prestataires de service et à la libre circulation des services dans le marché intérieur. Ne pouvant plus se défiler, il lui a fallu passer un appel d’offre remporté semble-t-il par une société roumaine, il ne nous est pas permis d’en révéler le nom à cette heure, qui sera chargée désormais de rédiger les articles. Les dits articles, préalablement expurgés de toute forme de calembour et contrepet qui représentent une forme de concurrence déloyale, seront rédigés en roumain. Quoique, si les rumeurs d’achats de la société précitée par un groupe indien se confirment, la rédaction sera délocalisée au Bengladesh connu pour ses coûts de production avantageux. Le consommateur final bénéficierait alors d’un prix d’achat très intéressant qui compenserait le léger inconfort que représente la lecture d’articles en bengali.

J’ai bien l’honneur de vous saluer.