lundi 10 novembre 2008

Copinage

Si par les œuvres de la Providence vous deviez vous trouver dans l’environnement de la rue des Celtes à Etterbeek le 13 novembre vers 21 heures, il vous est conseillé de vous rendre au numéro 17 de la dite rue qui héberge le bar Akazoé. Et vous feriez bien car vous pourrez assister au set de DJ QUILOMBO, membre de l’Institut, fondateur et trésorier d’ALJAMÍA SOUNDSYSTEM, assistant social et disque jockey comme son nom semble l’indiquer. Il se dit même que je m’emparerai des électrophones pour passer quelques 45 tours de musique... [Lire la suite]
Posté par thco à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 4 janvier 2008

Conte de noël

Un des intérêts majeurs des transports en commun bruxellois est d'offrir un terrain d'expression favorable aux individus présentant des comportements incongrus. Depuis que ma préférence s'est portée sur la fréquentation des lignes circulant dans le périmètre de la petite couronne, j'ai pu voir de mes propres yeux des voyageurs déguster du poulet rôti, d'autres se régaler de gaufres, de hamburgers, de frites et même de mitraillettes, beaucoup dont la base alimentaire semblait se limiter au sandwich ou à une de ses variantes et... [Lire la suite]
Posté par thco à 12:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 23 juin 2007

Trois pièces en enfilade

Si le lecteur a lié son existence dans un hymen prospère, il ne peut ignorer que le mariage comprend des obligations conjugales certes, mais il apporte surtout des satisfactions que n'égalent ni le triomphe mondain, ni la société des gentlemen les plus distingués. Parmi les plus notables de ces satisfactions, figure la visite chez Ikea pour avoir des idées. Aux lecteurs moins habitués à la vie urbaine, on dira sans risquer d’exagérer qu’Ikea est le palais des arts ménagers et du confort moderne. Le dit palais se présente comme... [Lire la suite]
Posté par thco à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 8 juin 2007

Faux sceptique

Les physionomistes, dont notre siècle méprise l’office, s’accordent à me trouver dans le visage un je ne sais quoi, une manière d’agencement naturel des traits me donnant, malgré moi, un air sceptique et narquois lorsque la presse annonce que les chiffres du chômage sont au plus bas à Bruxelles. Il n’en est rien. Un sceptique de stricte observance ne se contenterait pas de ricaner, il dirait que l’on nous avait annoncé la même bonne nouvelle pour les mois d’avril et de mars et que si le chômage continue sa chute vertigineuse,... [Lire la suite]
Posté par thco à 17:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 2 mars 2007

Droit de visite

Certains lecteurs, souhaitant me faire l’honneur d’une visite lors de mes heures d’incarcération laborieuse, me demandent par quel procédé rejoindre mon bureau. Rien n’est plus simple. En partant de la Porte de Namur, longez la chaussée d’Ixelles sur une distance d’une verste environ, ou de cinq encablures et demie si l’on préfère. Empruntez alors la rue de Vergnies jusqu’à son commencement qui se situe très exactement sur la Place Flagey, puisque tel est son nom. Il s’agit d’une place de trois arpents et huit coudées de côtés,... [Lire la suite]
Posté par thco à 17:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 6 décembre 2006

Le bruxellois au volant

Chers contemporains, car je suppose que nous sommes contemporains, je me trouve une fois encore devant l’obligation de réfuter les propos des plus illustres ethnologues et de leurs études sur les habitants de notre capitale. Une observation superficielle du comportement du bruxellois lors de ses déplacements automobiles pourrait laisser penser qu’il a le tempérament d’un paramilitaire colombien lâché dans la jungle du même nom. Et l’on se dit, non sans soulagement, que si nos compatriotes sont si prompts à manier le klaxon que la... [Lire la suite]
Posté par thco à 11:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 24 octobre 2006

Maelbeek - Maalbeek

Le Bruxellois francophone se distingue des autres ethnies et des mammifères marins par une conformation des organes vocaux lui permettant de prononcer à peu près correctement des termes tels que Stuyvenberg, Neder-Over-Heembeek ou Ruysbroek. Comme la toponymie bruxelloise se trouve parsemée de ces appellations, on supposera raisonnablement qu’il s’est adapté à son milieu obéissant aux lois universelles de l’évolution énoncées par le professeur Tapon-Fougas, membre de l’Institut. Il fait usage de cette particularité anatomique lors de... [Lire la suite]
Posté par thco à 19:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 21 septembre 2006

Suffrage international

Le promeneur doué d’entendement qui se trouve à parcourir les rues bruxelloises, à la faveur de circonstances qu’il n’est pas tenu de spécifier, ne manquera pas de remarquer la présence d’affiches électorales et polychromiques sur les murs de la ville. Le mystère n’en est pas vraiment un car il existe une explication rationnelle au phénomène. La Belgique sera le théâtre tout prochainement d’élections. Et ces élections ne seront ni fédérales, ni régionales, ni européennes, ni parlementaires, ni vicinales. Elles seront... [Lire la suite]
Posté par thco à 15:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 23 août 2006

On peut lire André Baillon

On peut lire André Baillon. On peut lire l’ « histoire d’une Marie »[1] d'André Baillon où l'on s'instruira du sort qui était réservé aux mères célibataires ostendaises exilées à Bruxelles au début du 20ème siècle. Et l’on verra comment elles étaient prises en charge par des œuvres qui les plaçaient comme domestique (de nos jours ont dit : CDI temps plein d’auxiliaire logistique, contrat d’insertion) dans des maisons bourgeoises. On prendra soin de ne pas omettre la page 25 où l'on lira :   Le jour, elle se... [Lire la suite]
Posté par thco à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 3 août 2006

Le procédé Tapon-Fougas

Si la mode était encore aux allégories, je voudrais en peindre une qui représenterait l’Histoire rendant justice à la Science. Et elle illustrerait parfaitement l’affaire qui nous intéresse aujourd’hui. Le lecteur ne peut ignorer qu’à la faveur de travaux récents, on redécouvre la contribution du professeur Tapon-Fougas à la science. Que ce même lecteur me permette de l’instruire d’un article paru en mars 1922 dans La science populaire, relatant un épisode encore mal connu de la vie du savant: (...) Le public le plus... [Lire la suite]
Posté par thco à 16:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]