mardi 19 avril 2011

tiens vous étiez là?

Avez-vous pensé que si on faisait fonctionner les centrales nucléaires à l'électricité, on aurait peut-être moins de problèmes?   J'ai bien l'honneur de vous saluer.
Posté par thco à 13:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 15 octobre 2009

Le gros nez de Michaël Jackson

Entendu dans une rediffusion d’une quelconque hagiographie télévisée de Michaël Jackson : (…) pendant son enfance, son père se moquait de lui, il le traitait constamment de gros nez (…). Ne voulait-il pas dire nez gros ? Je suis navré, mais fallait pas me tendre une perche pareille.   J’ai bien l’honneur de vous saluer.  
Posté par thco à 09:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 14 octobre 2009

Le soulier de Mehmet ağa

Il se trouvera peut être quelque lecteur assez malveillant pour voir dans ce billet un message détourné à l’intention de l’honorable Gaston Lapoire, lequel est prié de transmettre son numéro au bureau du journal (ou d’envoyer un pneumatique), car j’ai paumé mon GSM et c’est bien gênant tant le besoin d’ingurgiter une carbonnade accompagnée de boissons à base de céréales fermentés dans un certain établissement proche de la chaussée d’Ixelles se fait sentir ces derniers jours. Le précité lecteur a bien raison, ce qui ne le dispense... [Lire la suite]
Posté par thco à 15:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 26 juin 2009

Entendu de mes propres yeux sur la Première au sujet de la mort de Michaël Jackson: La foule se masse devant l'hopital... on comprend pourquoi tant de gens se sentent touchés. J'ai bien l'honneur de vous saluer.
Posté par thco à 22:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 1 avril 2009

Le chameau

Dès son entrée il remplit mon bureau de son odeur de pauvreté et d’une voix ravagée dont l’accent trahit des origines tournaisiennes et des années à trainer dans les bas-fonds de Bruxelles. Je comprends tout de suite que je peux pas faire grand-chose pour lui. Il a cinquante piges, il est presque illettré et il a passé plus de la moitié de sa vie entre la rue et la prison, sans compter quelques années à exercer comme videur dans des bars à putes. Alors je le laisse parler parce que ça a l’air de lui faire du bien et qu’il en demande... [Lire la suite]
Posté par thco à 17:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 25 février 2009

Il peut arriver beaucoup de choses à un conseiller en insertion socioprofessionnelle, notamment de rencontrer un usager qui voulant lui faire comprendre à quel point son logement est insalubre l’exprime en ces termes : Faut pas croire qu’on est bien logé, chez moi c’est comme votre bureau, c’est vieux et c’est difficile a chauffer. Il lui peut arriver aussi de se faire tagger à son insu et de devoir rendre la politesse à madame Rennard et de tagger à son tour rue 89, le site de la bas si j’y suis, le podcast de mon pote dj... [Lire la suite]
Posté par thco à 16:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 31 décembre 2008

Bonne année et que le miel vous coule dans la bouche afin que vos paroles soient toujours sucrées. J'ai bien l'honneur de vous saluer.
Posté par thco à 13:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 23 décembre 2008

Le système du docteur Bolkestein

Cher lecteur, la nouvelle semble à peine croyable tant elle est inattendue mais les informations qui parviennent sur nos téléscripteurs depuis ce matin ne laissent aucun doute à ce sujet. Les autorités nous ont communiqué que ce blog ne respecte pas la directive Bolkestein. Englué dans des privilèges d'un autre âge, montrant une résistance obstinée au changement, témoignant même d'une certaine sympathie pour les anarcho-autonomes, l'auteur avait ignoré jusqu’à présent d'appliquer la directive relative aux libertés d'établissement des... [Lire la suite]
Posté par thco à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 20 décembre 2008

Ligue de gentilhommes

Se pourrait-il que les oeuvres du Très Haut vous aient ocroyé un destin plus heureux et plus enviable que celui d'humoriste anglais, lequel est rémunéré par la BBC afin de faire rigoler ses contemporains (car un humoriste anglais a des contemporains) avec ce genre de choses:  J'ai bien l'honneur de vous saluer.
Posté par thco à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 10 décembre 2008

Julien Grimonprez

        Le souvenir des mercredis après midi en compagnie de Julien Grimonprez reste imprimé dans ma mémoire avec l'odeur discrète et doucereuse de graisse à frite froide qui imprégnait la maison de sa grand-mère. La perspective d’échapper quelques heures à la grisaille désoeuvrée de cette mi-saison bruxelloise, qui s’étend de mars à novembre, me poussait à suivre ce gamin antipathique quand il sonnait à ma porte en demandant sans enthousiasme : on va jouer chez ma bobonne ? Sa bobonne habitait à deux rues de... [Lire la suite]
Posté par thco à 12:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]